Les machines Etat ex Ceinture

Mise à jour 17 mars 2012 µ

 

 

En 1934, le réseau de l'Etat reçoit deux séries de machines provenant du parc du Syndicat des Ceintures, les 031-130 Du Bousquet et les 232 tender, toutes deux inspirées de locomotives du réseau Nord.


1934: Les 031-130 "Du Bousquet" ex Ceinture.

Le réseau Nord étudie en 1905 une nouvelle série de machines destinées à la traction des trains marchandises lourd. Pour éviter l'usage de machines en double-traction, le Nord fait construire des locomotives articulées à deux trains moteurs. Ces machines possèdent une chaudière fixée sur une poutre porteuse, qui prend appui sur deux ensembles moteurs articulés, appelés trucks. Cette disposition qui dérive du système Meyer-Kitson est totalement différente du système Mallet à laquelle cette série de machine est souvent apparentée, car avec ce dernier système seul l'ensemble moteur avant est mobile. Ce système s'apparente plus dailleurs à mon avis au sytème Garrat, à la différence que sur les 031+130 Du Bousquet, le bac à charbon est porté par la poutre, l'approvisionnement en eau étant quant à lui pour la moitiée arrière porté par la poutre, les bâches à eau avant étant portées par le truck avant.

Le caractère original de ces machines en fait donc des machines "Du Bousquet". De plus, disposant de deux trains moteurs, il était simple d'utiliser la vapeur haute pression du train arrière pour l'envoyer au train avant, ce qui leur vaut d'être peintes en brun dit "chocolat" comme toutes les machines compound du réseau.

Les 48 locomotives sont affectées au dépot du Bourget et d'Hirson, et assurent les trains lourds Hirson-Valenciennes et Le Bourget-Lens, essentiellement les trains de charbon. Toutefois dès 1921, 34 de ces machines sont mises à disposition du Chemin de Fer de Ceinture, qui possède 38 unités similaires contruites entre 1909 et 1913, et affectées au dépot de Bobigny.

Machine Nord 6.122

Machine Nord 6.133

 

 

Entre 1909 et 1913, le Syndicat des Ceintures fait construire 38 unités numérotées 6001 à 6038. Ces unités seront d'origine plus puissantes que leurs soeurs des autres réseaux et certaines d'entre elles verront leurs performances améliorées vers 1930 lorsqu'elles recevront la surchauffe.

 

Une 031+130 de Ceinture (coll R.Arzul)

En plus du réseau Nord qui en possède 48 unités immatriculées 6121 à 6168 (futures 2-031+130 TA 1 à 47), la Compagnie de l'Est fait construire entre 1910 et 1911 13 unités immatriculées 6101 à 6113. Elles seront rétrocédées au syndicat des Ceintures en 1921.

Une 031+130 de l'Est (coll B.Bretelle)

Lors de la dissolution du syndicat des ceintures en 1934, les machines sont réallouées à différents réseaux:

- les machines ex-nord retournent au réseau Nord. En 1938, elles sont ré-immatriculées 2-031+130 1 à 47, la machine 6155 ayant été détruite lors de la première guerre à Laon. Ces machines sont peu à peu remplacées sur le Nord par les 151TQ et circulent jusqu'en 1952.

- les machines ex-ceinture rejoignent le réseau de l'Etat. Elles conservent leur immatriculation 6001 à 6038 avec toutefois de nouvelles plaques Etat jusqu'en 1938 où elles deviennent les 3-031+130 TA 1 à 38, et seront inutilisées dès 1949.

- les machines ex-est rejoignent le réseau Nord. Elles sont ré-immatriculées 2-031+130 TB 1 à 12 en 1938 et disparaissent également au début des années 50.

Je cherche une photo de ces machines sur l'Etat et la région Ouest SNCF


1934: les 232 ex Ceinture

En 1908-1909, la compagnie du Nord met en service de nouvelles machines de 232 T type 3800 nord dérivées des machines 222T dites "Revolver" de la série 2200. Les machines reçoivent une chaudière semblable à celle des 230 série 3100, et des bogies à chassis extérieur. Elles seront construites en trois sous séries comportant quelques différences minimes, et immatriculées 3801 à 3865.

Elles assurent le service de banlieue et sont affectées dans les dépots de la Chapelle, Creil, La Plaine mais aussi Lille. Vers 1925, elles recevront un surchauffeur Schmidt afin d'augmenter leur puissance.

Le Syndicat des Ceintures, qui cherche du nouveau matériel pour la traction de ses trains voyageur sur la grande ceinture, retient le modèle du Nord. Une série de 13 unités est commandée à cette compagnie le 23 mars 1909 et immatriculée 81 à 93.

Les machines sont alors affectées au dépot de St Cyr Ceinture.

A la dissolution du Syndicat des ceintures en 1934, l'ensemble de cette série est affectée à l'Etat en meme temps que les 031-130 ex Ceinture, et seront affectées à la traction . Elles rejoignent alors le dépot de Versailles Matelot, puis celui de Trappes vers 1936.

Elles conserveront leur immatriculation à l'Etat.

Je cherche une photo de ces machines sur l'Etat et la région Ouest SNCF

 

 


Reproduction en modelisme:

Ces machines "Du Bousquet" ont été reproduites au HO par Trans Europ.

G.Bedon nous présente son modèle au 1/87ème réalisé sur base Jouef.


Pour en savoir plus:

IDR n° 171 de juillet 1978

L'aventure de la Grande ceinture, par B.Collardey et B.Carrière, aux éditions La vie du rail.