La ligne Paris à Saint Germain en Laye

Mise à jour 13 janvier 2010 µ

 

La ligne de Paris à Saint Germain est la première ligne construite à partir de la capitale, exploitée à l'origine par la Compagnie de Chemin de fer de Paris à Saint Germain. Elle est mise en service le 26 aout 1837. A l'origine, la gare d'arrivée est située au Pecq. La gare de départ -on parle alors d'embarcadère- est située quant à elle sur la place de l'Europe.

La gare du Vésinet-Le Pecq est reliée en 1847 à Saint Germain par un curieux système dit "atmosphérique", qui consiste en un tube fendu dans lequel glisse un piston.. Ce système nécessitait la présence de pompes à vide dans deux stations, et paraissait à l'époque plus adapté pour gravir la pente jusqu'à Saint Germain. L'étanchéité du tube était assurée par des lames de cuir.

Ce dispositif nécessitait l'organisation d'une exploitation particulière: le train en provenance de Paris s'arretait au Pecq. La machine manoeuvrait alors pour se mettre en queue de train, puis poussait la rame contre le wagon spécial lié au piston. Pour la descente, la rame descendait par gravité. Cette manoeuvre de descente particulièrement dangereuse est la cause d'un incident en 1859 et du démontage du dispositif en 1860.

Après l'ouverture de la ligne de Paris à Rouen, l'embarcadère de la Place de l'Europe sera détruit et la gare Saint Lazare sera alors le point de départ commun aux deux compagnies. Il sera très vite nécessaire de rendre commun l'exploitation des lignes au départ de cette gare et les sociétés fusionnent en 1851 pour former la Compagnie des Chemins de fer de l'Ouest.

En 1861, la nouvelle compagnie reçoit 4 machines à 3 essieux couplés, spécialement conçues pour la traction des rames sur la rampe de St Germain. Les trains peuvent désormais atteindre St Germain sans changement de machine.

Voici quelques vues des gares de cette ligne:


Paris Saint Lazare

 


Tunnel des Batignolles puis Pont de l'Europe

En sortant de la gare Saint Lazare, les trains s'engouffraient dans le tunnel situé sous le boulevard de l'Europe. Ce tunnel à l'origine à deux voies, sera bientôt porté à 4 voies puis 6. Il restera malgré tout le goulot d'étranglement du réseau, jusqu'au rachat de ce dernier en 1908 par le réseau de l'Etat qui remplacera ce tunnel par une tranchée.

 

Le passage à l'époque du tunnel


Batignolles

Derrière le tunnel de l'Europe se situait la partie technique de la gare Saint Lazare: le dépot des Batignolles. Ce dépot est bientôt complété par une gare marchandise.

C'est des Batignolles que la Compagnie de l'Ouest va creer une nouvelle ligne en direction d'Auteuil, créant ainsi la ligne d'Auteuil, qui sera bientôt partie intégrante d'un réseau circulaire autour de Paris appelé "Petite Ceinture".

La tranchée des Batignolles. La fumée masque la station située au dessus de la voie de gauche.


Clichy - Levallois

(coll part.)

(coll part.)

(coll part.)

(coll part.)

 


Pont sur la Seine (Asnières)

Le pont d'Asnières

Le pont sur les quais d'Asnières

 


Asnières

Après avoir traversé le pont sur la Seine le train rejoint Asnières. Une bifurcation sera exécutée pour rejoindre Argenteuil en 1851.

Potence à l'entrée de la gare d'Asnière

 


Pont de la Puce


raccordement des Vallées


La Garenne

 

La gare coté cour (coll part.)

Et coté voies (coll part.)


Pont de Charlebourg


Embranchement de la ligne de Mantes par Achères

 


La Folie

(coll part.)


Pont biais à Nanterre

Beau train de Banlieue sur le pont biais à Nanterre (coll R.Siettler)


Nanterre

 


Rueil

 

La gare coté cour (coll part.)

La gare coté voies (coll part.)


Ponts sur la Seine

 

 


Chatou


Le Vésinet

La gare coté cour (coll part.)

 

Voitures à impériales ouvertes et fermées (coll part.) 

 


Vésinet-Le Pecq


pont sur la Seine


Saint Germain en Laye

 

Vue d'ensemble de l'intérieur de la gare de Saint Germain: Noter les voitures à "impériales" ouvertes typiques de la banlieue à cette époque.

Voitures à impériales ouvertes et fermées

Les voies coté Paris

L'extérieur de la gare.

 

 


Ouvrages d'art

Un des ouvrages majeurs de la ligne est le pont du Pecq, situé au dessus de la Seine . Ce pont de trois arches, construit à l'origine à trois arches de bois en 1857, sera renforcé en 1885 par un travelage métallique. Les piles du pont d'origine seront conservées.

 

 


Pour en savoir plus::

150 ans de la ligne Paris - St Germain, par A.Lepage, revue Voies Ferrées n°44

Le genie Civil, 1885