La gare de Bois - Colombes Electrique

Mise à jour le 21 Oct 2004 µ

 

Au XIX ème siècle, démonter une gare pour la reconstruire ailleurs était possible ! Ainsi la gare de Lille est en fait la première gare de Paris Nord.

Mais pourquoi et comment la gare du Champ de Mars est elle devenue la gare de Bois - Colombes Electrique ?


1897: le cyclone du 18 juin

43 ans avant l'appel du Général, un cyclone dévaste le Nord Ouest de Paris. Il passe notamment sur les communes d'Asnières et Bois Colombes, et détruit sur son passage l'atelier de la Compagnie de l'Ouest situé à la limite d'Asnières et de Bois - Colombes.

Schéma du passage du cyclone ( L'illustration / Coll part.)

 

A cette époque l'Ouest cherche à faire de la place pour la ligne des Invalides et décide donc de démonter la gare du Champ de Mars et de la remonter à la place des ateliers détruits.


1898 - 1924: l'atelier de la compagnie

On enlève donc les remplissages de brique de la gare, on démonte la structure métallique, puis le tout est transféré vers Asnières/Bois Colombes, probablement sur des wagons plats.

La structure de la gare est remontée. Le remplissage en brique sera réalisé plus simplement qu'en 1878.

 

Schéma position du bâtiment / environnement (schéma R.Arzul)

 

Le bâtiment trouve alors une deuxième vie en tant qu'atelier de la compagnie de l'Ouest, puis de l'Etat après le 1er Janvier 1909

 


1924- 1936: La gare Electrique

En 1924 le réseau de l'Etat commence l'électrification de son réseau banlieue imaginé dès 1910. La liaison Paris Bois Colombes fait partie de la première tranche de travaux, et l'ancienne gare du Champ de Mars retrouve son activité voyageurs, comme bâtiment terminus de la ligne.

 

La "gare électrique" (coll part.)

La "gare électrique" (coll part.)

Pour assurer la desserte, on aménage des quais et des abris de quais en béton.

Schéma d'implantation de la gare Bois Colombes Electrique (schéma R.Arzul)


1937-1983: Une gare sans voyageur.

La commune de Bois Colombes possédait une route à grande circulation qui coupait à niveau les deux voies de la ligne Paris - Le Havre et celles de la ligne vers Argenteuil. Ce passage à niveau très fréquenté nécessitait une mise en tranchée des lignes, ce qui sera réalisé à partir de 1936. L'ancien bâtiment voyageurs de Bois Colombes situé à 100m de la gare électrique est alors remplacé par un batiment plus moderne dessiné par l'architecte Urbain Cassan.

L'ancienne gare du Champ de Mars devient bientôt le batiment à tout faire de la jeune SNCF: dépot du service électrique, foyer logement, gare Sernam, entrepôt publicitaire, ..


1983-aujourd'hui

En 1983, P.Tullin apprend que le bâtiment maintenant abandonné est en attente de démolition. Or voilà 5 ans qu'il travaille sur l'histoire de l'ancienne gare du Champ de Mars (suite ŕ sa visite en décembre 1978 ŕ l'exposition " Le temps des gares " au centre Beaubourg-Georges Pompidou), et dépose en hâte un dossier auprès du Ministère de la Culture afin que le batiment soit préservé.

Photo du bâtiment vers 1983 ( photo P.Tullin)

 

 

La gare du Champ de Mars est désormais inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 23 août 1985.


Un futur pour la gare du Champ de Mars ?

Il reste maintenant à trouver une utilisation à la gare du Champ de Mars.

Jusqu'ici, les projets de réutilisation du bâtiment, tel l'Ecole du Cirque, n'ont pas abouti.

Que peut on espérer pour cette gare, sinon qu'elle retrouve des voyageurs et sa splendeur passée ? Devra t'on à nouveau la déplacer et la sortir de l'impasse des Carbonnets ?

Nos amis d'outre Manche n'hésitent pas à démonter brique à brique un bâtiment en péril pour le remonter brique à brique sur un site dédié à la sauvegarde du patrimoine. Ce genre de site n'existe pas en France.

Le futur est plein d'avenir.

 

Detail d'architecture de la gare du Champ de Mars (Encyclopédie d'Architecture 1878 / coll part.)


Remerciements particuliers à P.Tullin pour l'aide apportée à la rédaction de cette page.

Pour en savoir plus:

Article de P.Tullin: "L'embarcadère du Champ de Mars: plus qu'une gare, une histoire..", paru dans la revue Connaissance du rail n°77 ( à lire absolument)

L'illustration de 1897 (cyclone du 18 juin 1897)

Les Trains de Banlieue par B.Carrière, ed La vie du rail

voir aussi:

le sites web consacré à la réutilisation des batiments des expositions universelles.