La ligne Chartes à Bordeaux par l'Etat

(6) Saint Jean d'Angely à Saintes

Mise à jour le 23 fevrier 2020

 

Nous voici maintenant sur le tronçon de Saint d'Angely à Saintes. A l'origine, le tracé utilise l'ancienne ligne de St Jean à Taillebourg, construit par les Chemins de fer des Charentes en 1878. L'Etat construira un raccordement direct par Saintes en 1911.

 

Tracé des lignes de St Jean d'Angely à Saintes d'après relevé IGN. Le raccordement militaire est créé en 1957.

 


Saint Jean d'Angely

 

La gare de Saint Jean d'Angely

 

Carte actuelle des environs de Saint Jean d'Angely (source IGN) avec ajout des lignes: 1 vers Niort & Paris; 2 ancienne ligne de 1878 vers Saintes et Bordeaux par Taillebourg; 3 ligne de 1911 vers Saintes et Bordeaux ; 4 raccordement militaire au camp de Fontenet; 5 ancienne ligne métrique vers Cognac; pont sur la Boutonne (a) de l'ancienne ligne; ponts sur le canal de St Eutrope (b) et sur la Boutonne (c)

 

Pont routier à la sortie de la gare.

Itinéraire initial via Taillebourg


Nous voici désormais sur le tronçon St Jean d'Angely à Taillebourg réalisé par la Compagnie des Charentes en 1878. Nous commençons par passer le pont de 3 arches situé à la sortie de St Jean d'Angely.

Pont sur la Boutonne sur l'ancienne ligne de 1878 (coll E.de.Larquier)

A la sortie du pont, il existait un raccordement militaire vers le camp militaire de Fontenet créé en 1957

 


Mazeray

 


Grandjean

 


Taillebourg

A Taillebourg la ligne retrouvait l'axe La Roche sur Yon à Coutras en direction de Saintes réalisé par la Compagnie des Charentes et repris par l'Etat en 1878.

Carte actuelle des environs de Taillebourg (source IGN) avec ajout des lignes: 1 ancienne ligne vers St Jean d'Angély et Paris; 2 vers Nantes, 3 vers Saintes

 

Bifurcation de Taillebourg, avec le train vers Nantes et la voie vers St Jean d'Angely au premier plan

 

Taillebourg voyait passer les trains à destination de Bordeaux jusqu'en 1911, date de la construction de la ligne directe St Jean à Saintes

 

 

Itinéraire direct vers Saintes de 1911


En 1911, l'Etat réalise un raccordement direct entre St Jean d'Angely et Saintes. L'itinéraire passe alors par les gares d'Asnières la Giraud, Saint Hilaire de Villefranche, Le Douhet.

La sortie de St Jean d'Angely s'effectue désormais à l'aide d'un pont voute situé au dessus du canal de St Eutrope, puis d'un pont sur la Boutonne composé de 5 arches.

Passage sur le pont du canal de Saint Eutrope

Le Paris-Bordeaux sur le nouveau pont à 5 arches

A la sortie de Saint Jean d'Angely la ligne s'engage dans une tranchée afin de passer sous un pont métallique établi sous l'ancienne ligne de Taillebourg au lieu dit "La renardière"


Asnières la Giraud

Particularité de cette ligne: les batiments voyageurs inspirés de la Grande Ceinture


Saint Hilaire

 


Le Douhet


Fontcouverte (viaduc en maçonnerie)

 


Saintes

 

coll R.Hamel

 

A Saintes les trains du Paris Bordeaux poursuivaient leur route vers Beillant et Cavignac.


Ouvrages d'art.

La ligne construite en 1911 comporte deux ouvrages majeurs:

- le tunnel dit "de Jérusalem", de 422m, situé en amont du raccordement de la ligne de Saintes.

- le viaduc de Fontcouverte

Il est interessant de noter l'architecture particulière des batiments voyageurs du raccordement de 1911: il est identique à celui employé en région parisienne sur la ligne de Grande Ceinture. Cette architecture sera également utilisée sur la ligne de Saintes à Saujon, sur les gares de Pisany, Saint Romain de Benet.