Architecture de l'Etat: Les gares d'Henri Pacon

 

Henri Pacon nait à Paris en Juin 1882. Il étudie à l'Ecole des Beaux-Arts à Paris et obtient son diplome d'architecte en 1911. Il débute sa carrière à construire plusieurs maisons particulières et pavillons, dont la maison construit à La Frette pour l'écrivain J. Chardonne, remarquée en 1925 dans le magazine "Art et Décoration" à l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes. Henri Pacon figure alors dans le mouvement Art Deco. Son goût pour l'Art Deco s'exprimera aussi dans ses travaux d'aménagements intérieurs des paquebots français Ile de France (1929 et 1932–1933) et Normandie (1934–1935).

Comtemporain d'Auguste Perret, Henri Pacon marque de son empreinte la rénovation du réseau de l'Etat souhaitée par Raoul Dautry. Ses oeuvres les plus connues sont la nouvelle gare du Maine Montparnasse (1929-1929), la nouvelle gare du Havre (1929-1932), la nouvelle gare maritime de Dieppe, les nouvelles gares de Chaville et de Chartres (1933-1934). Faisant un large usage du béton armé, ses batiments sont très épurés et très clairs.

Henri Pacon interviendra également comme "designer" dans l'esthétique du matériel roulant du réseau de l'Etat pour les locomotives électriques 2D2 de la série 501 à 523.


La gare du Havre (1929-1932)

La nouvelle gare du Havre. La tour sera détruite en 1944 (coll part.)

Fresque du "port du Havre" du grand hall de la gare (coll part.)


La gare maritime de Dieppe

La nouvelle gare maritime de Dieppe (coll part.)


La gare de Chartres (1933-1934)

Batiment voyageur de Chartres(coll part.)

Salle des pas perdus de la nouvelle gare (coll part.)

 


nb: la nouvelle gare de Versailles Chantiers est due à l'architecte André Ventre