Architecture de l'Etat: Les gares de Juste Lisch

 Mise à jour 10 mars 2010

Peut on parler de l'architecture de l'Etat sans parler des bâtiments de Juste Lisch ?? L'architecte Juste Lisch a créé plusieurs gares pour le réseau de l'Ouest et ses réalisations méritent bien une page sur ce site.


La gare du Champ de Mars (1878)

Il s'agit d'un vaste batiment à structure métallique, rempli de briques, et largement éclairé par de grandes vitres sur l'ensemble du batiment.

Deux batiments annexes sont construits de chaque coté, et évoquent par leur toiture les pagodes.

La gare du Champ de Mars (coll part)

L'histoire de ce batiment est décrite sur deux pages de ce site:


La gare Saint Lazare (1885-1889)

Le bâtiment actuel (Juste Lisch, 1885-1889) entoure les structures plus anciennes et présente une façade du XVIIème siècle en style Beaux-Arts.

L'aile gauche de la gare St Lazare et l'hotel terminus sur la droite.

En 1889, afin d'accueillir les riches visiteurs qui déferlent sur Paris à l'occasion de l'Exposition Universelle, naît le Grand Hôtel Terminus (maintenant l'Hôtel Concorde Saint-Lazare). Construit en un temps record de 15 mois, il est inauguré le 7 mai 1889.

 

 


La gare du Havre (1881)

La gare du Havre est contruite en 1881. Elle est caractéristique par ses 4 tours rappelant les minarets. Cette caractéristique architecturale se retrouve sur certains édifice publics de l'époque, tels les casinos. .

 

Et sa réalisation au Havre

 


La gare de Javel (1900 anciennement Pont Mirabeau)

Cette gare est construite à l'occasion de l'exposition universelle de 1900. Il s'agit d'un batiment à structure métallique, rempli de briques en partie basse et de décors au dessus du bandeau.

 


La station Avenue Foch (anciennement avenue du bois de Boulogne) (1900)


Note:

Juste Lisch nait le 10 juin 1828 à Alençon. Il fera ses études à l'Ecole des Beaux-Arts. Elève de Vaudoyer et Henri Labrouste, il s'intéresse à l'architecture.

Sa carrière d'architecte sera consacrée:

    • à la restauration de monuments historiques, dont d'importants travaux à La Rochelle et au Palais de Justice de Dijon.
    • à la restauration de batiments religieux, dont Saint-Benoît-sur-Loire, Germigny-des-Prés, Ferrières et Notre-Dame-de-Cléry.
    • à la construction d'édifice publics, dont les gares du Champ de Mars , la gare Saint Lazare, la gare du Havre et celles de Javel et Avenue Foch.

Il prend sa retraite en 1901 et s'éteint le 24 août 1910 à Paris.