Accueil

Historique: 

Mise à jour 9 septembre 2008


1837-1851: L'époque des compagnies primitives

Après la création en 1823 du chemin de fer de St Etienne à Andrezieux servant au transport du charbon, il vient à l'idée que le chemin de fer peut également transporter des voyageurs.

Nait alors la Compagnie de chemin de fer de Paris à Saint Germain, créée par les frères Pereire en 1835. Après le voyage inaugural le 8 août, la circulation est ouverte aux voyageurs le 26 aout 1837 entre Paris et Le Pecq.

L'embarcadère primitif de la compagnie de chemin de fer de Paris à Saint Germain

Ce succès amène la constitution de nouvelles compagnies:

La Compagnie du chemin de fer de Paris à la Mer créé en 1838. Elle fait faillite.

La Compagnie de Paris à Saint Cloud et Versailles Rive Droite. Elle exploite la ligne de Paris à Versailles Rive Droite en 1839, au départ de l'embarcadère de l'Europe, commun avec la ligne de St Germain et ancètre de la gare St Lazare.

La Société Anonyme du chemin de fer de Paris à Meudon, Sèvres et Versailles. Elle exploite la ligne de Paris à Versailles Rive Gauche en 1840, au départ de l'embarcadère du Maine, ancètre de la gare Montparnasse

La Compagnie du chemin de fer de Paris à Rouen en 1840. Elle exploite à partir de 1843 la ligne de Paris à Rouen, au départ de l'embarcadère de l'Europe, commun avec les lignes de St Germain et de Versailles RD.

La Compagnie de Rouen au Havre, créée en 1843. Elle exploite la ligne Paris - Le Havre à partir de 1847

La Compagnie des chemins de fer de Dieppe et de Fécamp créée en 1845. Elle exploite les lignes de Malaunay à Dieppe à partir de 1848.

La Compagnie du chemin de fer d'Asnières à Argenteuil, créée en 1846. Elle exploite la ligne à partir de 1851

La ligne de Viroflay à Chartres, ouverte le 12 juillet 1849, était placée sous la tutelle du Ministère des travaux public jusqu'en 1851, date de reprise par la Compagnie du chemin de fer de l'Ouest.

 


1850 - 1855: la compagnie du chemin de fer de l'Ouest

La Compagnie du Chemin de fer de l'Ouest, créée en 1851 absorbe les compagnies de Paris à Versailles RD et Versailles RG, et intégre la ligne de Chartres. Cette fusion facilitera l'utilisation de l'embarcadère de l'Europe.

Elle prolonge ses lignes de Bretagne et ouvre en 1852 la ligne Chartres - La Loupe, en 1853 La Loupe, Nogent le Rotrou.

En 1854, elle créé la ligne Batignolles - Auteuil et celle de Nogent le Rotrou à Le Mans Elle sera prolongée à Laval en 1855.

En 1852 est créée la Compagnie du Chemin de fer de Paris à Caen et à Cherbourg. Elle ouvre successivement les lignes de Mantes à Lisieux en juillet 1855 et celle de Lisieux à Caen en décembre de la meme année.

 


1855-1908: La Compagnie des Chemins de fer de l'Ouest

Le 16 juin 1855, La compagnie du chemin de fer de l'Ouest absorbe la Compagnie de Paris à Saint germain, Paris à Rouen, la Compagnie de Rouen au Havre et celle de Paris à Caen. Cette fusion résultait de la volonté de Napoléon III de ne conserver que six grandes compagnies.

La Compagnie des Chemins de fer de l'Ouest ainsi formée étend alors son rayon d'action vers la Normandie et la Bretagne Nord: En 1856 elle atteint Alençon, en 1858 Argentan, Cherbourg et Pont L'Evèque, entre 1860 et 1863 elle construit les lignes de Lison à Saint-Lo, Rennes-Redon, Le Mans à Sablé, Pont-Lévèque à Trouville, Rennes-Guingamp. Elle rejoindra plus tard Saint-Malo, Brest, Granville.

Elle absorbe certaines compagnies privées:

 


1878 -1908: L'ancien Etat

Le 25 mai 1878, l'Etat fixait par décret la reprise de petites compagnies situées entre la Loire et la Garonne et dont l'exploitation était déficitaire. Ces compagnies privées étaient:

En 1880, l'Etat échange quelques lignes avec le Po, afin d'assurer une meilleure cohérence et de permettre la constitution d'une ligne Paris à Bordeaux. Il lui manque toutefois une tete de ligne à Paris et loue les services de l'Ouest pour utiliser la gare Montparnasse.


1908-1938: L'Ouest-Etat 

Le 18 novembre 1908, le réseau de l'Etat rachete la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, et acquiert en mème temps ses gares parisiennes.

L'Etat devient alors véritablement le "réseau de la mer" en désservant la facade maritime de Dieppe à Bordeaux.

Enfin, l'Etat récupère en 1934 du réseau d'Orléans les lignes de Bretagne sud. .

Le réseau ainsi constitué sera présent jusqu'a 1938 date de création de la SNCF

C'est ce réseau que nous vous présentons sur ce site. Bonne lecture


Pour en savoir plus sur l'historique de la compagnie de l'Ouest et de l'Etat:

Le matériel roulant du réseau de l'Etat, ML.Vilain.

Les archives de l'Ouest-Etat; B.Moret et P.Laederich; Le train, editions Publitrains eurl, 67660 Betschdorf