Les rapides de l'Etat (suite)

Mise à jour le 15 avril 2016 µ

 


Le Paris-Bordeaux

Le Paris-Bordeaux, c'est le train drapeau du chemin de fer de l'Etat. Avant 1908, l'Etat ne possède aucune gare à Paris, aussi un accord est trouvé pour partir de la gare Montparnasse alors propriété des chemins de fer de l'Ouest.

 

Le rapide Paris-Bordeaux dans la Beauce, au début du XXème siècle, tracté par une "Atlantic" série 2950. (coll L.Fournier)

Le rapide 99 Paris- Bordeaux faisant de l'eau en marche (coll R.Hamel)

La ligne de Bordeaux est en concurrence avec celle du Paris-Orleans, qui passe par Etampes, Orleans, Blois, Chatellerault, Poitiers et Angoulème. Ce tracé avantage le PO: en 1889 le rapide 99 effectue le trajet en 7h29 par Orleans contre 10h10 sur l'Etat !

En fait, le rapide 99, souvent présenté sur les cartes postales comme le "rapide Paris-Bordeaux", effectue seulement le parcours Paris-Niort en hiver et Paris-Royan en été, le service étant alors réalisé en passant par Pons et sans arrêt commercial entre Niort et Royan.

L'indicateur Chaix d'octobre 1900 montre que le voyageur qui souhaitait gagner Bordeaux pouvait récuperer le train 87 et quitter Niort à 16h19, pour atteindre Bordeaux à 20h14, après un trajet de 10h14..

-

Km

Train 87

Train 99

Train 81

Train 91

-
-

Expr. 1-2-3

Rap. 1-2-3

Expr. 1-2-3

Expr. 1-2-3

Montparnasse

-

8.25

10.10

21.20

22.20

Chartres

88

9.56

11.29

22.51

23.56

Niort

415

15.52

16.04

4.52

5.39

Bordeaux Saint Jean

618

20.14

-
-

9.51

-
-
-
-
-
-

Temps

-

11.49

5.54

7.32

11.31

Moyenne

-

52.2

70.2

55.2

53.4

D'après indicateur Chaix de 1900 (coll B.Prioult)

 

L'Express 87 Paris-Bordeaux à Coignières (coll L.Fournier)

L'horaire de 1914 nous permet de retrouver le train 99, rebaptisé 799 sans doute suite à l'absortion du réseau de l'Ouest pour éviter les confusions. Désormais, le 799 comporte des voitures directes pour Bordeaux, qui sont incorporées au train 787. L'arrivée à Bordeaux s'effectue à 20.21, après un trajet de 9h16.

 

-

Km

Train 787

Train 799

Train 705

Train 791

Train 781

-
-

Expr. 1-2-3

Rap. 1-2-3

Rap. 1-2-3

Expr. 1-2-3

Expr. 1-2-3

Montparnasse

-

8.15

10.55

14.40

20.30

21.05

Chartres

88

9.45

12.07

15.50

21.54

22.27

Niort

415

15.54

16.20

20.34

2.57

4.32

Bordeaux Saint Jean

618

20.21

 

-
-

9.30

-
-
-
-
-
-
-

Temps

-

12.06

5.25

5.54

7.47

12.25

Moyenne

-

51

76.6

70.2

63

49.8

d'après Indicateur Chaix de 1914 (coll B.Prioult)

 

Rapide Paris Bordeaux sur le viaduc de Thouars

Et pourtant dès 1900 l'Etat réalisait un tour de force: 4h31 entre Paris et Thouars soit 326km: 72km/h de moyenne, non compris les arrêts en gare. Et cela malgré un profil de ligne difficile, les limitations de vitesse entre Paris et Versailles et les ravitaillements en gare.

Après 1902, la pose d'un système de ravitaillement en eau en marche vers Chateau-du-Loir permet de réduire les arrets en gare. Les 238 km entre Chartres et Thouars sont alors avalés en 2h48, soit 85km/h de moyenne.

Pour tenir ces marches, l'Etat utilise ses locomotives les plus récentes, notamment les "Baldwin" entre 1900 et 1905, les 221 101 à 110 équipées de la prise d'eau en marche. En 1912, les 231-011 à 060 modifiées suite à l'accident de Bernay effectuent le trafic Paris-Thouars.

 

Le rapide 99 Paris- Bordeaux faisant de l'eau en marche. Machine 221 (coll R.Hamel)

La rame du Paris-Bordeaux était composée de matériel des trois classes. L'Etat a notamment utilisé des voitures semi-métalliques à essieux.Sur son artère majeure, l'Etat à probablement employé le matériel dernier cri, tel les voitures Parent à bogies disponibles dès 1889.

Express Paris-Bordeaux à Saint Jean d'Angely. La rame est constituée d'une locomotive série 3700, d'un fourgon Etat à trois portes, d'une voiture type Polonceau Etat, et d'une voiture restaurant "Parent" à bogies (coll E.de.Larquier)

Il proposait jusqu'en 1914 un service de voitures-restaurants accessibles sans surtaxe, gérées par le buffetier de la gare de Niort. Ce service sera repris après 1918 par la CIWL.

Existait il des affiches du rapide Paris-Bordeaux ??

 

La concurrence: le rapide du PO à Saint Martin d'Etampes

Le train 87 Paris - Bordeaux à Chateau du Loir

 


à suivre..