Les 4 gares du Champ de Mars

Mise à jour le 7 sept 2005 µ

 

Au XIX siècle nait la grande mode des Expositions Universelles. Chaque pays y présente ce qui se fait de mieux, dans les domaines des transports, de l'industrie, de l'habitat.

Paris sera le lieu choisi pour les expositions de 1867, de 1878, 1889, 1900 et 1937. Le Champ de Mars, terrain alors vierge situé en face de l'école militaire, est le lieu retenu pour ces grandes expositions.

Bien sûr, il faut permettre aux matériaux et aux marchandises destinées à l'exposition d'arriver et d'en repartir le plus facilement possible : en train.

Les visiteurs et voyageurs profiteront à chaque fois de ces installations ferroviaires crées pour l'occasion.

Voici l'histoire des gares construites sur le Champ de Mars:


1867: la première gare:

C'est à l'occasion de l'exposition universelle de 1867 qu'est construite la première ligne de chemin de fer entre le Champ de mars et le Chemin de fer de Petite Ceinture, alors partiellement réalisé. La ligne longe la Seine puis s'embranchait sur le chemin de fer de Ceinture à la gare de Grenelle.

 

La gare, elle, est implantée le long de la Seine, à l'angle de l'avenue de Suffren et du Quai d'Orsay.

Implantation de la gare de 1867 (schéma R.Arzul)

Dessin d'époque de la gare de 1867 (coll part.)

Ce batiment a été détruit peu de temps après l'exposition et la ligne a été démontée.


1878-1897: le batiment de Juste Lisch

Une nouvelle gare est construite pour l'exposition universelle de 1878. Quatre voies arrivent devant la gare, et quelques voies permettent le remisage des rames le long du bâtiment. Un buffet sera construit le long de l'avenue de Suffren.

Implantation de la gare de 1878 (schéma R.Arzul).

Le bâtiment voyageur est dessiné par Juste Lisch. Construit en structure métallique à remplissage brique, il comporte un bâtiment central et deux pagodes latérales. A l'origine, le hall central largement vitré sert de salle des pas perdus tandis que les pagodes abritent les divers bureaux. Les pagodes sont ceinturées en partie haute par des marquises, qui se prolongent jusque sur les deux quais.

 

Dessin de la façade ( Dessin J.Lisch / copyright RMN - document ARO2000-4)

La gare de 1878 (coll part.)

Après l'exposition, la gare est conservée.

La gare connaît un regain d'activité pour l'exposition universelle de 1889. Peu de changement dans les installations de la gare du Champ de Mars. La gare du Champ de Mars est désormais située à une place de choix: au pied de la tour Eiffel !

La gare au pied de la tour Eiffel (coll part.)

Et vue depuis la tour Eiffel.. (Ed Larousse / coll part.)

 

Mi 1894, la circulation voyageurs est définitivement interrompue, afin de réaliser la suppression des nombreux passages à niveau.

La construction du raccordement de Boulainvilliers et de la ligne des Invalides à Versailles (avec notamment création du prolongement entre Champ-deMars et Invalides) amène à réaménager profondément les lieux. Le bâtiment de l'ancienne gare du Champ de Mars est démonté et retrouve une nouvelle utilisation à la limite d'Asnières et de Bois-Colombes en 1897.


1900: L'arrêt du Champ de mars

C'est donc pour l'exposition universelle qu'est décidé la création de la gare des Invalides. La ligne devant relier la nouvelle gare à Versailles passe devant le champ de Mars, aussi la compagnie des chemins de fer de l'Ouest crée un arrêt dénommé "gare du Champ de Mars".Il s'agit en fait d'un guichet en bois permettant la vente des billets.

Une des attractions de l'exposition unverselle - le globe céleste - doit être construite sur l'emplacement de la ligne des Invalides aussi la Compagnie des Chemins de fer de l'Ouest demande que ce batiment soit construit quelques metres plus loin, le long du quai d'orsay à l'emplacement de la gare de J.Lisch.

Implantation provisoire de la gare en 1900, et l'emplacement déplacé du globe céleste (schéma R.Arzul)

 

La gare du champ de mars (coll part.)

Une vue de l'exposition de 1900. L'arrêt du Champ de Mars est situé juste au pied du globe (coll part.).

 

1900: L'exposition universelle de 1900

L'exposition universelle de 1900 nécessite la création d'une gare importante. Une nouvelle station est alors construite de l'autre coté du quai d'Orsay. Elle comprend 20 voies et 10 quais permettent de transporter des millions de voyageurs.C'est une vraie gare, avec son dépot. Mais cette fois, pas de batiment voyageur: juste des guichets de vente de billets situés à l'entrée des emprises de la gare.

Implantation des voies à l'exposition de 1900 ( source Génie Civil / coll E.Mandrillon)

Vue des guichets de vente (source Génie Civil / coll E.Mandrillon)

Vue latérale des guichets de vente (source Génie Civil / coll E.Mandrillon)

 

 

Une interessante vue de l'entrée du champ de Mars avec le globe celeste en arrière plan (coll X)

Je cherche des images de la gare voyageurs en 1900

 

1900-1937: La gare aux charbons

Quand l'exposition est terminée, les voyageurs utilisent l'arret situé sur la ligne des Invalides. La gare du Champ de Mars devient gare de marchandises. Très vite, le site se spécialise dans le transit du charbon.

Vue d'ensemble de la gare du Champ de Mars (coll A.Broyer)

Manutention du charbon au Champ de Mars

.

Vue curieuse du Champ de Mars inondé (janvier 1910)


1937-1971: Dépot pour la ligne des Invalides

L'ensemble des installations est démonté pour faire de la place à l'exposition universelle de 1937, et la gare aux charbons est reportée sur le site de l'ancien dépot de Vaugirard .

Un dépot pour les automotrices de la ligne des Invalides subsistera cependant jusqu'en 1971.

Le dépot du Champ de Mars devant la tour Eiffel (coll part.)

De cette époque, seul subsiste désormais l'ancien batiment voyageur remonté en 1897 à Bois - Colombes, et désormais classé monument historique.


Remerciements particuliers à P.Tullin pour l'aide apportée à la rédaction de cette page.

Pour en savoir plus:

Article de P.Tullin: "L'embarcadère du Champ de Mars: plus qu'une gare, une histoire..", paru dans la revue Connaissance du rail n°77 ( à lire absolument)

La saga de la petite Ceinture par B..Carrière, ed La vie du rail ( voir les photos de la gare du Champ de Mars après 1900)

Paris Ferroviaire, par C.Lamming, ed Parigramme

Réunion des Musées Nationaux pour le plan de la gare de 1878.

voir aussi:

les sites web consacrés aux expositions universelles, celui consacré aux cartes anciennes de Paris (voir notamment les cartes du Sud Ouest de 1867, 1870 et 1878)