De Pontorson au Mont Saint Michel

mise à jour le 21 sept 2014 µ

 

L'histoire de cette ligne commence en 1872, lorsqu'une ébauche de ligne est construite par la Compagnie de Vitré à Fougères à partir de la première gare de Pontorson, alors située à l'extrémité de la ligne Fougères à Pontorson. A cette époque, la ligne atteint la commune de Moidrey. La commune de la Caserne, située en face du Mont, est reliée en 1876.

En 1878, les Chemins de fer de l'Ouest ouvrent la ligne de Lison à Lamballe et créent à Pontorson la gare de l'Ouest, dont la branche vers Lamballe passe au dessus de la ligne du Pontorson - Mont Saint Michel sur le pont situé à proximité de la minoterie.

Le 5 mars 1880, la section comprise entre Moidrey et la Caserne n'est plus exploitée par le Vitré Fougères, alors en difficulté financière. De fait, la compagnie en difficulté est rachetée par l'Etat en 1881 et son exploitation confiée à la Compagnie de l'Ouest. On reliera en 1883 l'ancienne ligne de Pontorson à Fougères à la nouvelle ligne de Lison à Lamballe par un raccordement de 934 metres.

La compagnie de l'Ouest renonce au prolongement de la ligne vers le Mont St Michel, et démonte la ligne vers 1886. Elle conserve toutefois la partie située au niveau de l'ancienne gare, sous le pont jusqu'au passage à niveau de la route nationale.

Le tronçon entre Pontorson et le Mont St Michel sera finalement concédé à la Compagnie des Tramways Normands. La ligne ouverte en 1901 part de la nouvelle gare de Pontorson située sur la ligne de Lison à Lamballe, emprunte un court instant le raccordement vers Fougères, passe en niveau inférieur sous la ligne de Lamballe, rejoint l'ancien tracé jusqu'à la Caserne, puis rejoint le Mont St Michel sur la digue routière.

Le trafic est essentiellement estival. En 1926, le tramway est associé avec celui de Barfleur et géré par les Chemins de Fer Normand.

Le train circulera jusqu'en 1938, et la voie sera déposée en 1944.


Pontorson (gare Ouest)

 

Train au départ à Pontorson. La voie de droite est celle réservée aux Tramways Normands

.

Vue aerienne de Pontorson vers 1950. On distingue sur la partie gauche les installations de l'ancien terminus de la ligne Pontorson au Mont St Michel, la gare Ouest située à droite et le raccordement menant sur l'ancienne ligne vers Fougères, ainsi que l'ancienne plateforme partant vers la gauche. Le passage inférieur sous la voie de l'Ouest n'est pas visible sur cette vue. Notez aussi les trois passages supérieurs successifs qui ont donné le nom à l'actuelle rue des "trois ponts".

Pontorson ville

Passage sous la ligne Ouest de Lison à Lamballe

L'arrêt de Pontorson ville était situé au croisement de la RN176.

 


Moidrey (petit batiment d'un étage comportant 3 ouvertures en façade)

 


Beauvoir (arret)

 


La Caserne

 


Mont Saint Michel

 

 


Le matériel était composé de deux locomotives Corpet Louvet de 1901 de type 030 de 17,5t, 5 voitures Blanc Misseron à essieux et plateformes d'extrémitées de différentes classes. Le parc initial comprenait également un fourgon, 2 wagons couverts et 4 wagons plats.

Après le regroupement avec le tramway de Barfleur en 1926, la ligne a vu circuler les locomotives Weidknecht CFD. La ligne verra également circuler du matériel Ouest puis Etat, notamment les futures 030TA, futures 030TB et 120T "bicyclettes", voitures à portières latérales.

Le réseau de l'Etat organisera épisodiquement des circulations directes Granville port, Avranches - Pontorson - Le Mont.


Ouvrages d'arts et batiments

Il reste quelques vestiges de ce réseau, notamment les batiments de l'ancien Vitré à Fougères.

Ancien BV et remise de la compagnie du Vitré Fougères à Pontorson (source Googleview)

 


Pour en savoir plus

- Les petits trains de Jadis, Ouest, editions du Cabri

- Le petit train du Mont Saint Michel 1901 - 1944, par M.Harouy, editions Cheminements.